Grand Sud est favorable à l’alternance. En effet, les élèves en alternance appliquent sur le terrain tout au long de leur formation, les connaissances acquises lors de leur parcours académique. les étudiants peuvent ainsi se former à un métier et s’intégrer plus facilement à la vie et la culture de l’entreprise.

Le Tourisme représente 7% du PIB et 1 emploi sur 11 dans le monde, c’est donc un secteur qui recrute et qui a besoin de personnel qualifié, compétent et opérationnel. La proximité avec les professionnels du Tourisme  permet d’adapter nos formations aux évolutions du secteur; ainsi toutes nos formations ( hors BTS) sont professionnalisantes. 

Enfin, l’alternance est un atout pour l’entreprise qui pourra compter sur l’implication de l’étudiant pendant la durée du contrat, mais également pour l’étudiant qui bénéficiera du financement de ses frais de formation et d’une rémunération pendant la durée du contrat. 

L’école souhaite que ses étudiants apprennent par l’expérience . Ainsi, l »alternance débute dès le Bachelor 1 pour le parcours en 3 ans; sinon dès le Bachelor 3 en rythme alterné.
Il se pratique très largement en Mastere aussi.

Quels conseils pour chercher une alternance ?

1/ Lettres de recommandation

Contactez tous vos lieux de stage, tous vos anciens employeurs et demandez-leur une lettre de recommandation que vous pourrez joindre avec vos candidatures.

2/ Votre réseau

Vous devez immédiatement activer votre réseau professionnel si cela n’a pas été fait : appelez vos anciens tuteurs, collègues, partenaires. Consolidez votre profil LINKEDIN : il doit raconter la même histoire que votre CV !

3/ Soyez malin !

Trouvez des entreprises qui ont des besoins, prenez le temps d’analyser votre cible, son secteur, son actualité, l’évolution de la règlementation, ses concurrents, son positionnement… et quand vous êtes prêts, adressez-leur une candidature (à la bonne personne) dans laquelle vous leur montrez que vous avez identifié leurs besoins et que vous serez là pour les accompagner. Vous devez susciter le besoin !

Concentrez-vous sur des structures décentralisées, peu sollicitées. Elargissez vos recherches sur un rayon entre 50 et 250km de Toulouse. Plus vous vous éloignez, plus vous augmentez vos chances !

Quel statut pour l’alternance ?

Il existe plusieurs modalités d’alternance et nous  proposons à Grand Sud : le contrat de professionnalisation, le contrat d’Apprentissage ou encore le stage alterné, qui répondent au même objectif de
montée en compétence de l’étudiant en combinant travail en entreprise et formation
théorique.

 

Dans le cadre du contrat d’apprentissage ou de professionnalisation, l’étudiant ne paye pas ses frais de scolarité et perçoit une rémunération chaque mois.

Le Contrat de Professionnalisation (contrat pro)

L’étudiant est salarié : c’est un contrat de travail spécifique CDD d’une durée de 6 à 24 mois, qui doit être validé par l’OPCO de l’entreprise et la DDTE.

Les frais de formation sont financés par l’OPCO et le solde peut être à la charge de l’entreprise si le taux horaire de prise en charge de l’OPCO est inférieur au tarif. Dans ce cas, la participation de l’entreprise aux frais de scolarité est plafonnée. L’étudiant ne paye rien. Les frais de dossier et les frais d’examen sont inclus.

L’entreprise verse une rémunération mensuelle égale à 80% du SMIC (ou 100% si l’élève a plus de 26 ans). L’entreprise bénéficie d’avantages fiscaux . Nous demandons à l’entreprise de valider toutes les modalités avec son expert-comptable (selon OPCO, convention collective…) afin d’identifier le coût global et réel du contrat pro.

C’est l’école qui s’occupe de mettre en place le contrat pro : CERFA, calendrier d’alternance, convention de formation et prépare tous les documents à adresser à l’OPCO et à la DDTE.

Le Contrat d’Apprentissage

Si vous avez entre 16 et 29 ans révolus vous pouvez suivre une formation en alternance d’une durée de 6 mois à 3 ans selon le diplôme préparé.
L’apprentissage, c’est une porte d’entrée dans le monde du travail et l’opportunité de bénéficier de l’accompagnement et de l’expérience d’un professionnel qualifié.

Dans le cadre du contrat d’apprentissage, l’apprenti bénéficie d’une rémunération variant :

  • en fonction de son âge ;
  • à chaque nouvelle année d’exécution du contrat.

Le stage alterné 

Dans le cadre de sa formation en rythme alterné, l’étudiant a la possibilité d’effectuer un stage. Dans ce cas, il conserve son statut étudiant et signe une convention de stage sur 6 mois maximum (nombre de jours passés en entreprise soit 132 jours en entreprise maximum ou 924 heures) au cours de l’année d’enseignement. Il est impératif de bien respecter cette durée maximale. Le stage peut commencer à partir de la rentrée (impossibilité légale de le faire débuter avant) et à n’importe quel moment au cours de l’année de formation. Un stage inférieur à deux mois = aucune gratification obligatoire. Un stage équivalent ou supérieur à deux mois consécutifs ou non = gratification légale à 3,90 euros de l’heure (cette gratification peut être négociée à la hausse). L’entreprise n’a aucune obligation de prendre en charge les frais de formation. 

Comment sont définies les périodes d’alternance ?

Globalement l’étudiant passe 75% du temps en entreprise et 25% à l’école.

En Bachelor 1 et 3,  l’étudiant est 2 jours à l’école et 3 jours en entreprise, chaque semaine. A compter de Mai-Juin, l’étudiant est en temps complet en entreprise.

En Mastere, l’étudiant est en alternance 1 semaine école / 1 semaine entreprise. A compter de Mai-Juin, il est également à temps complet en entreprise.

Pour toute information, contactez-nous à candidature@grand-sud.fr ou bien au 05.61.63.65.83